A la rencontre d’une répétitrice de langue dans les coulisses du festival d’Aix

Heute auf den Tag genau: Kultur kostet Geld
3. May 2017
Alle anzeigen

A la rencontre d’une répétitrice de langue dans les coulisses du festival d’Aix

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En amont, et pendant, le festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence, de nombreuses personnes aident les chanteurs à se produire sur scène. Parmi ces gens de l’ombre, nous avons rencontré Roberta Ferarri, répétitrice de langue

Roberta Ferrari et le jeune baryton russe Denis Milo ont travaillé en une demi-heure quelques lignes d’un air des Noces du Figaro ©A.deLaleu/RadioFrance

Dans une petite salle de répétition du Grand Théâtre de Provence d’Aix, la répétitrice de langue italienne, Roberta Ferrari attend son élève. Le jeune baryton Denis Milo débarque partition à la main et prend place à côté du piano. Le chanteur fait partie de la résidence Mozart de l’académie du festival, une formation qui accueille chaque été de jeunes chanteurs/ses du monde entier. Lui est né à Moscou et a grandi en Allemagne.

Denis Milo entame un récitatif extrait des Noces du Figaro de Mozartaccompagné par Roberta Ferrari au piano. « La prononciation est bonne mais il y a quelques détails à régler », commente la pianiste après avoir entendu cette première version. « En italien, les voyelles sont toutes prononcées de la même manière sauf le “a” et le “e” qui peuvent avoir différentes prononciations », poursuit la musicienne, « Le “o” par exemple peut être ouvert ou fermé ».

Et pour montrer le bon exemple, Roberta Ferrari n’hésite pas à réciter le texte avec l’intonation adéquate. « Bravo, signor padrone ! » … « Il faut que tu insistes sur le “b” de bravo. Quand un italien est énervé il accentue les consonnes », précise-t-elle. Des conseils précieux pour Denis Milo qui connaît bien son texte, mais n’a pas l’habitude de parler italien.

Après la prononciation, l’intrigue

Au fil de la leçon, Denis Milo chante et Roberta Ferrari l’arrête, pour un mot, une lettre ou une phrase : « En italien, tout est attaché, c’est legato. Les mots ne sont pas séparés comme en allemand, donc il faut d’avantage lier tes phrases », conseille la pianiste répétitrice. Le baryton suit les conseils et reprend, une fois, deux fois, jusqu’à ce que sa professeure acquiesce d’un grand “Bravo !”.

Une vingtaine de minutes plus tard, les six lignes du récitatif sont satisfaisantes. La répétitrice de langue ne s’attarde pas seulement sur la prononciation, le ton aussi est travaillé. « Dans le récitatif, le plus important c’est l’intrigue », annonce Roberta Ferrari. Alors elle questionne son élève sur son personnage de Figaro dans l’opéra de Mozart : « Comment veux-tu qu’il soit ? Énervé ? Je pense qu’il faut aussi que les mots ne soient pas trop sérieux », analyse rapidement la pianiste.

C’est à Denis Milo de trouver le juste milieu pour incarner son personnage sur cet air-là. Un exercice qu’il a déjà travaillé dans un autre cours, sur le mouvement « Ma professeure m’a déjà dit qu’il fallait être à la fois dans la colère et dans l’amusement dans ce passage », commente le jeune baryton.

Dans Mozart, mots et musique sont liés

Le jeune chanteur reçoit tous les conseils de sa professeure, tant sur son italien que sur son intonation ©A.deLaleu/RadioFrance•

Dans leur formation avec l’académie du festival d’Aix, la dizaine de participants suivent des cours très variés et donnent des concerts. La spécialité de la résidence Mozart ? N’aborder que des oeuvres du compositeur autrichien. D’où cette répétition des Noces de Figaro.

Une oeuvre facile à travailler pour Roberta Ferrari car d’après elle dans Mozart « les accents des mots suivent les accents musicaux. La direction des phrases va de paire avec la direction de la musique ». Il ne faut donc pas prendre la prononciation à la légère.

Et pour aider son élève, Roberta Ferrari donne quelques derniers conseils, après une demi-heure de répétition intense : « Il faut que tu regardes des pièces de théâtre italiennes, juste des extraits, pour entendre le legato et bien le reproduire ». Le jeune baryton reçoit ses conseils avec attention, en lui demandant quelques noms de comédiens italiens qu’il pourraient écouter, avant de repartir avec sa partition.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.